Duodevies vous invite à la découverte, l\'expo permanente
livre ouvert en fond

La ronde des sons 

 
Tic tac tic tac tic tac...
C'est au son nonchalant que s'allongent les heures
Ticiticiticiticitac
Tes doigts sur le clavier dans la pièce voisine
Bang boum bang
Quelques coups de marteau d'un voisin bricoleur
Pff, simplement pff
Un soupir un de plus tout seul dans ma cuisine...
 
Benoît Malthet,
le 22 Décembre 1998.
 

Texte inédit

 
Ce texte n'est pas commenté par les lecteurs, postez un commentaire
 
Ce texte vous a plu ?
 
Commenter
 

Décryptage par l'auteur

 
En 1998, j'emménageais dans un T1bis avec ma compagne. Grandiose pour nous. Mais parfois trop petit... Un soir, un petit coup de déprime...
Se réfugier dans les bras de l'autre ? Pas possible, elle était scotchée à son ordinateur portable à écrire...
Rester à côté et faire autre chose ? Pas possible, il ne faut pas déranger, elle travaille dans la même pièce et avait besoin de silence. Et puis, son clavier était un peu trop sonore et me gênait dans mes pensées.
Sortir ? Un début de soirée d'hiver, non, il faisait trop froid pour ça. Et les quelques amis de fac étaient rentrés dans leur famille pour les fêtes.
Il me restait l'isolement. La cuisine. Idéale ? Pas quand les nouveaux voisins du dessus ont décidé de refaire complètement l'appartement.
Il ne restait qu'à soupirer... et à prendre un crayon, salvateur !
 
Devenez fan de Duo de Vies sur Facebook
Suivez Duo de Vies sur Twitter
CopyrightFrance