Vous avez dit Duodevies ? Vivez les origines
livre ouvert en fond

La genèse de Duo de vies

Enfant, vous rêviez de devenir adulte... Et pourtant, quel adulte n'a jamais rêvé redevenir un enfant ?
Notre univers est ainsi fait de dualités : le bien et le mal, l'innocence et la sagesse, le riche et le pauvre... J'essaye d'accepter et de vivre avec ces dualités, désormais adulte aux rêves d'enfant. Ainsi recomposé, l'être est entier. Parce qu'être deux n'égale que soi.
C'est sur la base de ces dualités qu'est né Duo de vies.
Entre la volonté de partager mon écriture tout en n'en donnant à lire qu'une partie, entre celle de semer des cailloux sur le chemin de la connaissance et la certitude qu'au final on est plongé dans l'ignorance,tel le lecteur qui croit tout connaître de l'auteur mais ne voit que le côté public. Qui est-il vraiment au quotidien, en privé ? Que ressent-il lorsqu'il n'est pas le héros de son roman ? Quel visage a-t-il lorsqu'il n'est pas face caméra ?
Chaque individu a son jardin secret, sa face caché, toujours porté entre ce qu'il veut bien montrer et ce qui le ronge ou le stimule de l'intérieur.

Un de mes nombreux et plus importants duels à moi a été de composer entre ma situation de père et mari, et celle longtemps enfouie d'homosexuel aujourd'hui assumée.
Porter des masques, jouer sur les non-dits, les contre ou double sens...
Lorsque la réalité vous rattrape, on ne peut plus choisir telle ou telle face, on ne peut que rebattre les cartes et faire en sorte que tout puisse vivre en symbiose. Pour sereinement s'atteler à une autre grande dualité : vivre. Quand bien même on sait que la fin est inéluctable. Car la vie n'est pas qu'histoires passées.Elle s'invente, se réinvente au quotidien. Elle est devant.

Ceci posé, vous pouvez naviguer à votre guise, découvrir ou faire partager.
Plus qu'un site de présentation de mes textes, duo de vies peut être à la fois exposition d'une œuvre, journal intime, revue de presse commentée, ou blog. Voire tout à la fois.
Des morceaux de moi, des regards sur les autres, de la légèreté ou du sérieux. Avec pour seule valeur le respect, celui qui revient à dire que chaque idée a sa place tant qu'elle co-existe en harmonie avec les autres.

Alors puisqu'on n'a qu'une seule vie mais tellement de vies en une, je suis caméléon, c'est ce qu'on devient forcément en écrivant, pour pouvoir se fondre dans ses personnages. Et quelque part, c'est ce que l'on est tous. Des masques, des visages, des autres vies. Dualité permanente entre l'être et le paraître. Les textes ici présentés sont ceux de nos dualités. Et vous, qui êtes-vous derrière le masque ?

Benoît Malthet

Les textes fondateurs


Vous devez être connecté pour accéder au contenu de cet espace.
Connectez-vous ou créez un compte
Devenez fan de Duo de Vies sur Facebook
Suivez Duo de Vies sur Twitter
CopyrightFrance